Mary

Publié le par tipeda.over-blog.com

 

 

Je pourrais vous dire que tous les jours des Palestiniens sont tués (aujourd'hui 2 à Hébron). Aller, peut être pas tous les jours, la dernière fois c'était... il y a deux jours, un gars qui quittait Bethléem pour aller bosser en Israel. Et dimanche dernier un couple à Gaza. La femme était enceinte. Oh chouette, ils ont sauvé le bébé. Je pourrais vous dire que pour récolter les olives sur les oliviers qui n'ont pas encore été arrachés, vaut mieux que des bénévoles internationaux accompagnent les palestiniens pour la récolte, histoire que les balles perdues ne sortent pas des fusils.

 

Mais j'ai envie de vous parler de Mary. Crazy Mary. C'est ma propriétaire. Je l'aime parce qu'elle est vivante. Hyperactive et généreuse. Quand je lui dis "choukran Mary" elle me répond "afwan" puis "I help you, my god help me" en levant les bras au ciel. Elle me parle arabe, je comprends un peu. Quelques mots. Elle me parle anglais surtout. Elle parle aussi mal que moi alors on se comprend.

 

J'ai mis une chanson d'Idir pour illustrer cet article. A vava inouva. Vous connaissez ? C'est une chanson qu'il a écrit sur sa mère, quand il la regardait laver le linge en maudissant le fait d'être née femme dans un pays où la condition des femmes n'est point trop bonne. C'est la première fois que je mets du son. J'espère que ça va marcher. Specheul dedicace à Eliane

 

J'aime sa cuisine, j'aime ses façons de mère abusive. J'aime quand elle dit "Yalla !", j'aime qu'elle mette un sachet de thé pour faire 3 thés, j'aime ses confitures, son café, son labane (du fromage blanc), son jibene (du fromage) son riz, ses french fries (frites), son poulet, ses légumes, ses olives, ses sandwich à l'avocat, son zataar.Elle fait tout à la main.

 

J'aime quand elle râle sur son mari. "Anton, lazy, very lazy ! Marie only work all the day and Anton ac'h..." Pendant ce temps, Anton ne fait rien effectivement. Il vit tranquillement sa retraite, entre ses lapins, ses pigeons, son jardin sur le toit, son chien, ses bières (3 par jour pas plus), sa télé. Il peut dormir dans toutes les positions dans le salon. Un soir, en verve, il m'a raconté l'histoire de la Palestine des origines à aujourd'hui. C'est simple : ils ont l'habitude des conflits ici, y en a depuis ... toujours. Inch Alla. "The israelians people don't want the peace, they want all the Palestine, c'hallas, crazy people, crazy Mary, what can I do with this woman ?" me demande t-il un matin. Mary était en train de nettoyer la voiture à fond. Il était 6.30....

 

Tous les lundis, il épluche environ 1 kg d'ail pour la cuisine de Mary. Après avoir mangé, on a la bouche toute anesthésiée pendant des heures. Zac'hten ! good healthy !

 

Le dimanche les enfants et petits enfants de Mary et Anton viennent manger. Ca rigole et ça mange comme chez Marie Thérèse et Louis. C'est pas du kig ha fars, mais c'est tellement bon. Et puis on mange avec les doigts.

 

Elle a décidé de m'habiller palestinien : pantalon noir à patte d'éléphant rebrodé et tee shirt rose à perles. J'ai vraiment l'air d'une... instit habillée comme ça.

 

Le soir elle est crevée. Evidemment, elle n'arrête jamais. "ac'h c'hallas ana tabaan" "Mary, I want help you" "no,no, habibti, welcome" et la voilà qui repart trafiquer dans un des coins de la maison.

 

Le samedi matin Mary va au marché. Elle est trop. Elle négocie tout. J'aime bien quand elle demande un prix. Quand elle entend le prix, elle prend un air outré et hausse le ton. Elle s'en va, revient, farfouille dans le présentoir, propose un autre prix. Ca marche. Elle n'aime pas trop que je vienne avec elle. Avec ma tête de touriste elle perd un peu de sa crédibilité. Elle me dit "don't tell nothing", elle cache mon porte monnaie (ben ouaih, j'ai toujours le porte monnaie en avant) et elle marchande à mort. Un vrai bonheur. Avec toutes ses emplettes, elle loue un porteur (un jeune qui trimballe un caddie d'on ne sait où) et qui lui roule toutes ses courses pour 5 shekel (1 euro) jusqu'à la maison. Ici, on peut tout acheter pour trois fois rien. Les Israeliens qui ont un fort pouvoir d'achat, se séparent facilement de leurs vêtement, meubles et electroménager. On les retrouve sur les marchés en Palestine.

 

Ensuite elle cuisine. Elle épluche, elle coupe, elle hache, elle court partout, elle tourne sa viande, elle sort des épices de vieux sachets informes, elle goûte, elle sort papoter avec la voisine, elle revient, elle râle sur Tony, elle met la table, elle appelle tout le monde et personne ne vient, et puis finalement tout le monde arrive. Et c'est tellement bon.

 

Quand j'ai mal quelque part, elle me fait de la tisane. Elle mélange les plantes, elle me touche le front, elle fait bouillir de l'eau, elle mets ses plantes dans l'eau en m'expliquant en arabe pour quoi c'est bon. En fait, c'est thym, sauge, camomille, des trucs comme ça. Rien d'extraordinaire à part leur parfum, tellement plus fort ici.

 

Elle perd toujours ses lunettes. Elle fait dix trucs à la fois. Heureusement que la nuit vient, comme ça elle arrête un peu. Pauvre Tony, crazy Mary....

 

les artichauds farcis de Mary

 

IMG_0239.JPG

 

 

les choux farcis de Mary

 

IMG 0341

 

Mary fait sécher ses herbes et son sésame

 

IMG_0349.JPGIMG 0350

 

Anton et Mary                                        la confiture de figues à tomber de Mary

 

 

IMG_0082.JPGIMG_0351.JPG

Publié dans divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
<br /> Je reviens de la manif sous un soleil radieux (encore plus de monde que les deux dernières fois !) et ai vu Jeannine et Joël qui m'on rappelé ton blog... Emouvant ce texte sur Mary... J'aimerais<br /> bien la connaître !<br /> A bientôt<br /> Soazig<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Que d'émotions ! On a l'impression de les connaître.<br /> moi je veux voir une photo de toi habillée en palestinienne !<br /> <br /> tu as des bises de notre part à tous (et 2 de la part de Laure)<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> Coucou Elen !<br /> Super la zicmu !<br /> Le coup du paquet à la poste de Plouguerneau, c'est pas mal!<br /> Ton article sur Mary, avec la musique, les photos et surtout ton texte, c'est très touchant;<br /> Bravo et merci (une photo de toi en palestinienne, non ?)<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> merci pour la dédicace ! j'aime comme tu racontes... encore !<br /> gros gros bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Ben ça alors...Quand j'ai lu ta réponse à mon mail envoyé sur tonordinateur de Plouguerneau (pensais-je)j'ai cru que tu me faisais une blague! Il a fallu que je te voie en photo sur ce blog pour y<br /> croire:Elle l'a fait!!!!Bravo, Elen.Dis-moi si on peut éventuellement te rendre visite aux vacances de février?? Sinon, je suis complètement fascinée par ton blog.J'apprend des tas de choses! Moi<br /> qui en était restée à ça: Les Israëliens sont les gentils descendants du peuple d'Israël de la bible, Dieu leur a promis une terre rien qu'à eux (la terre promise) après qu'ils aient été délivrés<br /> de l'esclavage en Egypte par le Grand Moïse, et qu'ils aient glandé pendant 40 ans dans le désert... Et les méchants Palestiniens leur avaient pris leur terre promise, et ça , c'est pas bien, et<br /> donc, paf, y'a eu la guerre depuis des millions d'années entre ces 2 peuples, mais la faute à qui? Ben aux méchants Palestiniens, quoi!! En réalité, ça m'a l'air bien plus complexe que ça, et<br /> surtout, beaucoup moins manichéen!!<br /> Je suis super contente pour toi que tu vives cette expérience si enrichissante...Moi, j'aurais pas eu les "coronès", je crois...<br /> Bises<br /> Anne<br /> <br /> <br />
Répondre