Les vacances à Bethléem

Publié le par tipeda

Les trois semaines passées à Bethlehem sont géniales : j'ai rencontré une nouvelle famille sans avoir peur d'une araignée qui passe parce qu'il n'y en a pas.

J'ai quand même quelques regrets de partir parce qu'on a pris des habitudes et quand on est allé à la Mer Morte je ne me suis pas baignée mais j'ai pris des photos, du sable, du sel et des galets.

On a vu des mitraillettes et de près ça ne me faisait pas peur, j'étais plutôt intriguée d'en voir une de près

On est allé à la messe de Noël (en français). Le prêtre était drôle mais la route était longue pour y aller. Une fois arrivé à destination, Olier était fatigué, presque endormi, alors notre père et lui ont pris un taxi et Elen et moi sommes restées jusqu'à l'eucharistie. Après on a pris un taxi pour rentrer.

Ce jour-là on a vu un grand défilé avec des tambours et tout le tralala.

On est allé voir une chorale en arabe et ensuite en anglais : il y avait plein d'Américains de plusieurs églises différentes !!

Ici on a une heure d'avance sur la France alors on a pu fêter le nouvel an "en avance (si on peut dire comme ça)" et se coucher plus tôt!

J'ai pris l'habitude ici de ne presque rien manger le soir voire même pas du tout et c'est très bien comme ça !

Le jour il fait chaud et le soir il fait très froid. Le soleil ici se couche à 17 h : dès que tu vois la lune apparaître tu sais qu'il va bientôt faire nuit.

Les chats ici il y en a partout mais si tu essaies de les toucher prépare toi à courir aussi vite qu'eux !

Sinon, on mange bien ici, je me suis acheté un poncho bleu (évidemment ma couleur préférée) et je vais avoir du mal à me réhabituer au retour, en plus Olier reste avec Elen et notre père va bientôt les rejoindre  jusqu'en juin...snif... ils ne pourront pas venir me voir danser comme tout les ans...

Que dire de plus alors que tout est presque parfait... c'est le voyage le plus loin que j'ai fait et j'espère vraiment revenir un jour, je ne les oublierai jamais !

 

Elena Cariou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article